(Last update : Sun, 5 Apr 1998)
Lettre ouverte au Ministère de l'Agriculture

Le Proviseur

à

Monsieur Bernet
Directeur Général de l'Enseignement et de la Recherche
Ministère de l'Agriculture et de la Pêche
1 ter, avenue de Lowendal
75007 Paris

Monsieur le Directeur Général,

J'ai l'honneur d'attirer votre attention sur les très vives réactions suscitées chez nos élèves de Véto et leurs parents par l'arrêté du 6 février 1998 "portant ouverture en 1998 de concours pour l'admission de candidats aux écoles vétérinaires".

Cet arrêté apparaît contestable à nos usagers :

  • I) Sur la forme puisque
    1. Il n'est pas signé
    2. Il paraît deux jours avant la date de clôture des inscriptions

  • II) Sur le fond puisque :
    1. Il modifie en cours d'année les règles du concours alors que les candidats travaillaient depuis la rentrée avec l'assurance de voir appliquées les modalités contenues dans l'arrêté du 31 juillet 1997.

    2. Il crée inopinément un concours spécifique qui privilégie les moins bons candidats, en offrant au prorata du nombre des inscrits :
      • aux "faux bizuths", c'est-à-dire aux élèves que certains établissements (préparations privées, Lycée Thuilier d'Amiens) ont incités à ne pas se présenter au concours à l'issue de la première année.
      • et aux faux carrés qui préparent pour la troisième ou la quatrième (ou ...) fois un concours auquel ils vont se présenter pour la seconde fois.

    3. Il défavorise, toujours par le système du prorata, les candidats qui cette année effectuent leur seconde année de préparation tout en se présentant pour la seconde et dernière fois au concours.

Toutes ces raisons me conduisent à penser que seule l'annulation immédiate de l'arrêté du 6 février 1998 est de nature à apaiser les réactions et à devancer les recours en Tribunal administratif et en Conseil d'Etat que certains élèves majeurs et parents d'élèves mineurs s'apprêtent à déposer.

Croyez, je vous prie, Monsieur le Directeur Général, à l'assurance de ma haute considération,

Le Proviseur

copie à :

Monsieur le Recteur de l'Académie
Monsieur le Doyen de l'Inspection Générale de Mathématique
Monsieur le Doyen de l'Inspection Générale de Sciences Naturelles
Monsieur le Doyen de l'Inspection Générale de Sciences Physiques